14 février 2021 7 14 /02 /février /2021 09:00

 

La  MATHILDE  (SB 703) :

3 Mâts-goélette,  155 Tx,  construit à Trentemoult en 1897. Vendu à St Malo en 1912.

Armement : Léon Carfantan – Dahouët

Capitaines : Brouard, Th. Texier, Gouvet

Activité : Grande pêche morutière à Terre-Neuve et Islande.

La PAULETTE,  un exemple de 3 mâts-goélette proche de la MATHILDE

La PAULETTE, un exemple de 3 mâts-goélette proche de la MATHILDE

Déclaration d’évènement de mer du 8 Novembre 1908, adressée au service des Douanes par le capitaine Th. Texier du 3 Mâts-goélette « MATHILDE » .

« 

Je suis sorti du port de La Rochelle le 26 octobre après avoir livré le chargement de morues et de sel de coussin*, j'ai été à la remorque d'avec le pilote à Saint-Martin de Ré où j'ai pris un complet chargement de sel, le 30 je suis sorti des bassins, pris le remorqueur pour mouiller en rade, j'ai complété le chargement soit 261.800 kilos de sel. Le 2 novembre j'ai appareillé avec une jolie petite brise de la partie E.S.E pour Dahouet où je suis entré le 7 novembre 1908„ n'ayant rien de particulier à signaler.

Tel est mon rapport sincère et véritable ; me revenant le droit de l'amplifier aux besoins. Dahouet, 7 novembre 1908. Signé : le capitaine Th.Texier.

Comme suite à mon précédent rapport, j'ajoute qu'une fois la Mathilde amarrée au quai de Dahouet, j'ai confié la garde du navire à un de mes officiers. Le bateau s'est bien échoué le long du quai, mais le terrain étant mou, la quille s'est enfoncée dans la vase ce qui a fait redresser le navire, lequel a sabordé sur son chargement au moment où il n'y avait plus qu'environ 2 pieds d'eau. De la marée suivante, c'est-à-dire ce matin à 4 Heures, le navire a coulé sous son chargement. Le gardien a aussitôt prévenu l'armateur qui a fait venir le pilote. Celui-ci avec des hommes a pu redresser le navire à quai. A la mer descendante on s'est mis à pomper et pour empêcher le navire de couler à la marée suivante on a procédé toute la journée de dimanche au déchargement du sel qui a été mis dans l'entrepôt de la Douane. Des calfats** ont été occupés toute la journée à aveugler les plus grandes voies d'eau. A la marée du soir, j'ai fait maintenir des hommes avec des pompes et demain je continuerai le déchargement.

Il est impossible d'apprécier les avaries du navire, mais j'estime qu'il a énormément souffert et ayant coulé sous son chargement, tout fait craindre que les membrures du navire de tribord doivent être brisées.

»

Dahouet, le 8 novembre 1908, le capitaine, signé : Th.Texier.

 

 

 

* Les sels de coussins sont ceux qui ont servi à la préparation de la morue ou qui ont été répandus par couches sur le poisson pour l’empilage dans la cale des navires et qui en sont séparés au débarquement.

 

** Calfat : Personne qui étanche la coque d’un navire.

 

 

Source :  Archives Départementales (AD22) ; Douanes, cote 5P196, Déclarations d’évènements de mer, série N, N°11

 

D.C.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Atelier du Patrimoine Maritime de Dahouët
  • : Bienvenue sur le blog de l'association "Atelier du Patrimoine Maritime de Dahouët" (Pléneuf-Val-André - 22370) - Installé sur le port, dans l'ancien bureau des Douanes, l'atelier a pour objectifs l'étude et la conservation de l'histoire du port de Dahouët et de la baie de Saint Brieuc, tant au point de vue matériel qu'humain.
  • Contact

Collections

L'atelier, qui possède une importante collection d'objets et de souvenirs, est toujours en quête d'éléments nouveaux pour compléter sa base de données et appuyer ses recherches. Si vous pouvez nous aider, merci de bien vouloir nous contacter.

Recherche